Cliquez ici pour devenir Membre Contributeur
Forum Boutique Mes Cours A propos Publications scientifiques Faire un Don Login

7.5.5 La plus vieille lumière de l'univers suggère que l'Univers pourrait tourner en boucle sur lui-même.

 
Image : Le Fond Diffus Cosmologique tel qu’observé par le satellite Planck de l’Agence Spatiale Européenne (ESA).
 
 
TEMPS DE LECTURE ESTIMÉ : 4 MINUTES
 
Par Inès Urdaneta, physicienne à la Resonance Science Foundation, le 26 Novembre 2019
 
 
La photo ci-dessus est très connue des astronomes et des astrophysiciens. Elle représente ce qui est connu sous le nom de Fonds Diffus Cosmologique (FDC – ou Cosmic Microwave Background, CMB en anglais), la plus vieille lumière de notre univers, datant de son commencement. Nous pensons qu’elle est le résultat de la grande explosion qui aurait donné naissance à notre Univers ; le Big Bang.
 
Lorsqu’ils analysent l’expansion de l’univers, les astrophysiciens imaginent que l’expansion pourrait être rembobinée comme un film, et que ce mouvement de retour en arrière nous amènerait à son point de départ ; sa singularité.
 
De ces observations astronomiques liées aux radiations du Fond Diffus Cosmologique, les astrophysiciens en ont conclu que l’Univers devait être plat.
 
Mais de récentes observations avec une meilleure précision montre une image toute autre. Une anomalie dans les données provenant de la meilleure mesure jamais effectuée du FDC offre une solide (bien que non définitive) indication que l’Univers est clos, et que pour qu’il soit clos, il devrait se courber légèrement sur lui-même.
 
Pour comprendre la différence entre les 2 types de platitude – celle d’un drap tenu droit ou d’un drap plié – dans les 2 cas, le drap semble plat à faible distance, mais à grande distance, la courbure du second cas va affecter et manifester différents effets. Par exemple, 2 photons pourraient se croiser au bout d’un certain temps lorsqu’ils voyagent le long de trajectoires parallèles. La topologie ou la courbure de surface joue un rôle crucial dans tout ce qui existe à l’intérieur.
 
Comme la plupart des calculs sont effectués en considérant l’Univers comme plat, des quantités immenses de recalculs seraient nécessaires afin de s’harmoniser avec la physique concernée. Et cela semble être une nécessité, car selon les dernières données, il y a significativement plus d’effets de lentilles gravitationnelles dans le FDC qu’attendu, et cela pourrait être expliqué en insérant une courbure positive à l’Univers plutôt qu’un Univers plat.
 
Ces résultats ont été tirés des données d’une parution datant de 2018 de l’expérience de Planck – une expérience de l’ESA visant à cartographier le CMB plus en détail – et ils ont été publié dans Nature Astronomy en Novembre 2019.
 

La perspective de RSF :

Cette image apparaissant dans le livre Gravitation, où l’univers est décrit comme un ballon qui gonfle et ce faisant les galaxies à sa surface du ballon s’éloigneraient les unes des autres progressivement, pourrait être plus proche de la réalité que nous le pensions. Ceci étant le cas, alors dans le point de vue de Nassim Haramein, la question pertinente à se poser est :
« Qui est ce gars qui gonfle le ballon ?
 
Si pour chaque action il existe une réaction égale et opposée, alors où se trouve la force équivalente aux poumons de ce gars gonflant le ballon ?
 
La théorie holographique d’Haramein montre que la masse et les forces fondamentales émergent du vide quantique (ou fluctuations du vide), offrant une élégante et simple réponse à cette question. De plus, lorsqu’on inclut les forces de Coriolis et de couples de torsion aux équations de champ d’Einstein, Nassim Haramein obtient une topologie modifiée et corrigée de l’Univers, décrit comme un double tore, ce qui est une configuration de double «boucle ».
 
La configuration du double tore est cruciale pour comprendre les dynamiques de l’Univers comme un mécanisme de feedback-feedforward (boucle d’information).
 
Les résultats présentés dans cet article vont dans la direction du modèle d’Haramein de l’Univers.
 
 
 
 
Traduction proposée par Hugo Charles et Olivier Thomas
 
 
 
Unified Science Course  Unified Science Course  
Partagez cet article avec vos amis !

 


Inscrivez-vous gratuitement au Cours de Science Unifiée en ligne !

 
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.