Cliquez ici pour devenir Membre Contributeur
Forum Boutique Mes Cours A propos Publications scientifiques Faire un Don Login

Une étoile a-t-elle été éjectée de notre trou noir central ?

cosmologie noir trou universe Oct 28, 2020
TEMPS DE LECTURE ESTIMÉ : 3 MINUTES
 
Par Amira Val Baker, astrophysicienne à la Resonance Science Foundation, le 11 décembre 2019.

 

Généralement identifié comme le point de non-retour, notre propre trou noir semble avoir éjecté une étoile à une vitesse faramineuse.

Connaissez-vous le mécanisme de Hills ? Il se produit lorsqu’un système stellaire binaire (un couple d’étoiles) entre dans la trajectoire d’un trou noir supermassif. Les deux étoiles sont alors arrachées l’une de l’autre et poursuivent leurs trajectoires chacune de leur côté. L’étoile la plus proche est attirée sur une orbite autour du trou noir alors que l’autre est éjectée à une vitesse fulgurante. Mais bien que ce phénomène ait été proposé en 1988 par l’astronome Jack Hills, il n’avait encore jamais été confirmé.
 

En 2019, une équipe internationale de scientifiques dirigée par Ting Li a observé ce qu’ils pensent être le premier exemple de mécanisme de Hills.

L’équipe a utilisé les données qu’un télescope anglo-australien de 3,90m avait récolté dans le cadre du sondage spectroscopique des courants stellaires du Sud (Southern Stellar Stream Spectroscopic Survey)– une observation qui a pour but de cartographier les mouvements et la chimie des longues et denses régions d’étoiles, connues sous le nom de courants stellaires.
 
En analysant toutes les données des étoiles ayant une vélocité supérieure à 800 km/s, l’équipe a remarqué une étoile dotée d’une vélocité radiale d’environ 1020 km/s – c’est plus de 3,2 millions de km/h.
Des analyses plus poussées ont révélé que l’étoile, connue sous le nom de S5-HVS, est une étoile naine de plus de 2 fois la masse du Soleil et située à 9 kpc (9 kiloparsec) – soit environ 30 000 années lumières - du centre galactique, dans le courant stellaire de Jhelum.
 
Considérant la distance mesurée, son mouvement propre et sa vitesse radiale, la vélocité totale de l’étoile dans un cadre galactique au repos atteint 1755 km/s ! – presque 6,5 millions de km/h – ce qui en fait l’une des étoiles les plus rapides de la galaxie.
 
Pour découvrir l’origine de l’étoile, l’équipe a étudié ses mouvements et a retracé son orbite à l’envers en considérant le potentiel gravitationnel de la Voie Lactée. De manière remarquable, ils en ont déduit que la trajectoire de l’étoile peut sans ambiguïté être retracée jusqu’au centre galactique où elle a été éjectée à une vitesse de 1800 km/s il y a 4,8 millions d’années, faisant de S5-HVS la première démonstration claire du Mécanisme de Hills.
 

« C’est la première démonstration claire du Mécanisme de Hills en action » Dr Ting Li, Observatoires de Carnergie et Université de Princeton.

 

Le modèle de la RSF en Perspective :

Selon l’approche holographique généralisée de Nassim Haramein – dans laquelle toute la matière émerge de la dynamique des trous noirs – l’environnement autour d’un trou noir est bien plus propice à la vie que la vision mortelle que nous en avons. Dans ce cadre, il est tout à fait raisonnable de penser qu’une étoile peut être attirée sur une orbite stable autour d’un trou noir pendant que l’autre est éjectée, à l’image de la radiation de Hawking où une particule est attirée à l’intérieur du trou noir alors que l’autre est repoussée vers l’extérieur.
 
Tout est une question de dynamiques de spin !
 
 
 
 
 
Article traduit par Hugo Charles et relu et corrigé par Olivier Thomas
 
 
 
Unified Science Course  Unified Science Course  
Partagez cet article avec vos amis !

 


Inscrivez-vous gratuitement au Cours de Science Unifiée en ligne !

 
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.