Cliquez ici pour devenir Membre Contributeur
Forum Boutique Mes Cours A propos Publications scientifiques Faire un Don Login

LE JOURNAL DE LA RSF

Des preuves supplémentaires du comportement collectif du cosmos

TEMPS DE LECTURE : 8MN

 

Article de Dr. Inès Urdaneta, physicienne chercheuse à la RSF, le 15 janvier 2021 

Il y a seulement quelques années de cela, les astronomes et les astrophysiciens ont été surpris par l’observation d’un comportement synchrone de galaxies, ne pouvant pas être expliqué par leurs champs gravitationnels propres. C'est le cas d'une étude menée par Joon Hyeop Lee, un astronome de l'Institut Coréen d'Astronomie et des Sciences Spatiales, publiée dans The Astrophysical Journal en octobre 2018, faisant état de centaines de galaxies tournant en rotations synchronisées, situées à des dizaines de millions d'années-lumière les unes des autres.

D’après les théories actuelles, il est impossible que des galaxies séparées de mégaparsecs (des millions d'années-lumière) interagissent...

Continue Reading...

La masse manquante du Soleil

TEMPS DE LECTURE ESTIMÉ : 3mn

Article de William Brown, biophysicien à la RSF, le 04 octobre 2017.

 

En Bref : L’analyse des transmissions sonores et lumineuses à la surface du Soleil en utilisant un nouveau modèle en 3D (alors qu’habituellement les modèles utilisés sont en 2D) suggère que la composition chimique du Soleil est très différente de ce que nous pensions. Plus précisément, il apparait que la quantité d’éléments lourds du Soleil est beaucoup plus faible que ce qui avait été estimé – les éléments considérés comme lourds sont tous les éléments plus lourds que l’hydrogène et l’hélium, ce que les astronomes appellent « les métaux ». La cause en pourrait être l’utilisation obsolète de modèle en 2D qui...
Continue Reading...

Des cohérences de structures à grande échelle dans la toile cosmique

TEMPS DE LECTURE ESTIMÉ : 4 MINUTES
 
Par Amira Val Baker, astrophysicienne à la RSF, le 25 Novembre 2019

 

Les galaxies semblent communiquer entre elles à travers de vastes distances jamais imaginées auparavant, remettant de nouveau en question le modèle cosmologique.

Ces structures délimitées par leur influence gravitationnelle sont constituées de gaz de poussières et de milliards d’étoiles et elles existent par milliers de milliards. Les galaxies les plus observées sont en forme de spirale tout comme notre chère Voie Lactée, tandis que d’autres sont elliptiques, lenticulaires ou irrégulières. La formation et l’évolution d’une galaxie peut se déduire grâce à ses cinématiques galactiques (ndt : ses mouvements), particulièrement dans sa rotation, laquelle est définie par la...
Continue Reading...

La Théorie de Nassim Haramein selon laquelle l’univers est en rotation reçoit de nouvelles confirmations

TEMPS DE LECTURE ESTIMÉ : 5 MINUTES
 
Par William Brown, biophysicien, le 4 Mars 2020

 

« … actuellement, il n’y a aucune explication quant au fait que l’axe de rotation des quasars soient alignés avec l’axe de rotation des grands groupes dont ils font partie. » - Damien Hutsemékers, Astronome à l’université de Liège, en Belgique.

Dans un article précédemment traduit, nous mentionnions l’évidence de la cohérence spatiale à grande échelle des axes de rotation des quasars s’étendant sur des mégaparsecs (des milliards d’années lumières). C’était la première preuve indéniable d’une structure à l’échelle cosmologique, ou de l’anisotropie (s’opposant à l’isotropie prévalente dans le modèle standard)...
Continue Reading...

L’effet Lense-Thirring démontré ?

TEMPS DE LECTURE : 5MN
 
Par Amira Val Baker, Astrophysicienne à la Resonance Science Foundation, le 14 Février 2020.
 

Un couple de pulsars a pour la première fois mis en évidence l’effet Lense-Thirring

La déformation de l’espace–temps par une masse en rotation, autrement connu comme l’effet Lense-Thirring, a été prédite par la théorie de la relativité générale d’Einstein. Einstein a émis l’idée que non seulement la masse courbe l’espace-temps, mais que si elle tourne sur elle-même, la masse entrainera l’espace-temps local en rotation autour d’elle, comme une tornade. L’effet de la déformation de l’espace-temps est donc directement proportionnel à la force de la rotation (spin).
 
Quelques années plus tard, en 1918, les physiciens autrichiens Josef Lense et Hans Thirring ont...
Continue Reading...

Einstein avait tué l’éther. Le concept revient pour sauver la Relativité

TEMPS DE LECTURE ESTIMÉ : 3 MINUTES
 
Extrait de l’article de Bredan Foster dans la revue New Scientist du 30/10/19.
 
 
L’éther luminifère est devenu le symbole d’une fausse bonne idée en physique.
 
Actuellement, l’idée ressuscite pour expliquer les concepts de matière noire et énergie noire et potentiellement unifier les lois fondamentales de la physique.
 
Parmi les concepts scientifiques les plus recalés, l’éther luminifère est parmi les premiers. Il y a plus d’un siècle, ce concept est entré en conflit avec la théorie de la Relativité d’Einstein et a perdu à plate couture. Peu de victoires en physique moderne ont été aussi totales.
 
Aujourd’hui, la relativité nous offre le meilleur moyen pour modéliser les structures à grandes échelles...
Continue Reading...

Notre Système Solaire se réchauffe-t-il ?

TEMPS DE LECTURE ESTIMÉ : 12 MINUTES

Par Dr Olivier Alirol - 16 Nov 2017

 

Les conséquences de l’activité humaine sur notre environnement ont été prouvées. Nous pouvons malheureusement le constater au quotidien. Même le gouvernement chinois prend actuellement des mesures pour faire face au problème persistant des brouillards de pollution qui envahissent les villes chinoises, comme fermer près de 40% des usines du pays [1].

Un problème auquel nous faisons tous face ; le réchauffement climatique.

Les nouvelles données des experts de la NASA en provenance des photos satellites, montrent que les couches de glace du Groenland sont en train de fondre deux fois plus rapidement que ce qui avait été prévu.

Cependant, dans une récente publication de septembre dernier (2017), des scientifiques ont fait part de nouveaux résultats montrant une baisse...

Continue Reading...

Astrophysique : Les Trous-Noirs Apparaissent-ils En Premier ?

TEMPS DE LECTURE ESTIMÉ : 14 MINUTES
 
Par : William Brown et Amira Val Baker, scientifiques-chercheurs à la RSF. 
 
 
Les trou-noirs super-massifs observés pour la première fois aux premiers temps de la formation des étoiles et des galaxies nous indiquent que les trous noirs se forment en premier puis engendrent plus tard le disque d’accrétion guidant la structuration des étoiles et des galaxies.
 
Pendant des décennies le physicien Nassim Haramein a énoncé une idée controversée en astrophysique – laquelle dit que toutes les structures, des particules élémentaires aux galaxies et même à l’univers lui-même sont le résultat des géométries infiniment courbées de l’espace-temps, généralement connues sous le nom de trous-noirs. Fondamentalement, cela veut dire que...
Continue Reading...
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.